RECHERCHEZ ET VALIDEZ
Autres écrits / 16 Avr 2019
Cœurs de pierre

A la vue de la cathédrale de Paris enflammée, je me suis souvenue de 1972, alors que celle de Nantes brûlait. Nous étions tous allés voir ce spectacle grandiose et en même temps terrifiant. J’avais alors six ans.

 COEURS DE PIERRE

Sylvie Houssais

Chaire sculptée par Pascal Blay”

Entre les volutes troublantes de l’encens

Et l’air bariolé par les vitraux éclairés

Mon regard erre vers les cieux innocents

Là-haut les anges semblent narrer leur vie

Me distrayant ainsi de messe basse et d’ennui

 

Hier ma main de six ans tenait celle de mon père

Saint Paul et Saint Pierre éclairaient le parvis

D’un brasier de flammes venues droit de l’enfer

Brûlant aussi mes anges au paradis

 

Que signifie le temps pour des pierres immortelles ?

Qu’est-ce qu’une seconde pour une piètre étincelle ?

Aujourd’hui, c’est la Grande Dame de Paris

Qui nous rappelle qu’elle n’est pas éternelle

Et que nos coeurs fondants ne sont pas faits de pierre

Texte Sylvie Houssais – e com image – ‘reproduction interdite, tous droits réservés’

Photos Luc Houssais – ‘reproduction interdite, tous droits réservés’

Pas de commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Soyez le premier à commenter!

Postez votre commentaire

error: Content is protected !!